Un foyer de la maladie d’Aujeszky a été confirmé fin octobre 2023 sur un élevage de sangliers sur la commune de BLESLE. Tout a été mis en œuvre collectivement (vétérinaire sanitaire, louvetiers, exploitant et services de l’État)  pour éradiquer celui-ci et le cheptel présent éliminé en totalité. En parallèle la fédération de chasse de Haute-Loire a fait procéder à des analyses sur les sujets abattus sur le secteur environnant le foyer et, à ce jour, 2 cas positifs ont été révélés sur la faune sauvage.
En conséquence voici quelques informations et recommandations concernant la propagation de la maladie et la vaccination des chiens de chasse. Pour rappel, la maladie d’Aujeszky, qui est une maladie qui touche principalement les suidés, peut se transmettre aux chiens. Elle est aussi appelé pseudo rage car les symptômes sont proches et entrainent le décès du chien dans 100% des cas en quelques jours après la contamination.

Consignes de prévention pour éviter la contamination des chiens:

  • Limiter le contact du chien avec des sangliers ou des porcs ;
  • Proscrire la viande de porc/sanglier crue de l’alimentation du chien ;
  • Ne pas donner d’abats ou de viande d’origine douteuse ;
  • Ne pas laisser l’animal mordre une carcasse de sanglier.

Précautions à prendre pour ne pas contaminer les sites de détentions de porcins ou enclos de chasse:

  • Respecter et faites respecter un délai de 48 heures entre l’entrée dans l’élevage ou parc/enclos de chasse et la dernière action de chasse au sanglier ;
  • N’introduire aucun matériel de chasse (vêtements, bottes, matériels, véhicule) dans l’enceinte d’un élevage ou parc/enclos de chasse de porcs ou de sangliers ;
  • Effectuer un nettoyage/désinfection complet du véhicule et/ou du matériel avant de pénétrer sur les sites de détentions de porcs domestiques ou parc/enclos de chasse ;
  • Ne pas ramener de carcasse ni de trophée de chasse de sanglier dans un élevage de porcs ou sangliers.

Précautions à prendre pour limiter la propagation de la maladie dans la faune sauvage:

  • Limiter les populations de sanglier;
  • Ne pas laisser les déchets de venaison dans la nature;
  • Déposer les déchets de venaison dans les bacs prévus pour l’équarrissage ou suivre la filière des ordures ménagères lorsque l’équarrissage n’est pas mis en place.

Informations sur la vaccination des chiens de chasse:

  • Un seul vaccin autorisé en France est disponible. Il est commercialisé par le laboratoire espagnol Hipra sous l’appellation Auskipra BK, est sous autorisation temporaire d’utilisation (ATU n°90047).
  • Il n’est pas possible de le commander auprès des centrales d’achat : il est nécessaire de le commander directement auprès du laboratoire.
  • Il s’agit d’un vaccin DIVA à virus inactivé, permettant de différencier par sérologie les animaux infectés des animaux vaccinés.
  • Seuls les vétérinaires peuvent réaliser la vaccination sur les chiens.
  • En PJ des détails sur l’administration du vaccin et les effets secondaires potentiels.
  • Les précautions à prendre pour éviter la contamination des chiens sont aussi à respecter lorsque le chien est vacciné car le vaccin n’est pas forcément efficace à 100%.